Kellywatson

67362fb5b69

smally_large

Achigan à Petite Bouche

Description générale

Membre de la famille des centrarchidés, l’achigan à petite bouche présente les caractéristiques suivantes :

  • corps robuste et latéralement comprimé;
  • grosse tête allongée ornée de barres foncées rayonnant vers l’arrière à partir des yeux;
  • museau long et arrondi dont la mâchoire inférieure est légèrement plus longue que l’autre;
  • deux nageoires dorsales liées qui semblent en former une seule;
  • l’arrière et le dessus de la tête sont d’une couleur qui varie du brun ou du brun doré au vert olive ou au vert;
  • les flancs sont plus pâles et plus dorés que le dos, des mouchetures dorées ornant la plupart des écailles, et sont marqués de 8 à 15 minces barres verticales d’aspect prononcé ou vague;
  • la couleur du ventre varie du crème au blanc de lait;
  • les nageoires pectorales sont transparentes et les autres, opaques, foncées ou ambrées et ornées de noir sur les rayons, les épines ou les membranes;
  • la couleur du corps varie selon la taille, l’état et l’habitat : en eaux limpides, la coloration est foncée et rehaussée de marques contrastantes prononcées, tandis qu’en eaux turbides, la coloration est plus pâle et caractérisée par des marques vagues.

large_7709f744f925

Distribution :

L’achigan à petite bouche est un poisson d’eau douce indigène des lacs et des cours d’eau du Centre-Est de l’Amérique du Nord. Au Canada, il est observé dans le Sud de la Nouvelle-Écosse, dans le Sud et l’Ouest du Nouveau-Brunswick, dans le Sud du Québec, en Ontario, à la hauteur de Timmins, au Manitoba à l’extrémité sud du lac Winnipeg, dans le centre de la Saskatchewan, dans le bassin hydrographique du Columbia, dans l’Est de la Colombie-Britannique, ainsi que dans l’Île de Saltspring et le Sud de l’Île de Vancouver.

Habitat et cycle biologique

L’achigan à petite bouche est un poisson d’eaux chaudes ordinairement observé à profondeur moyenne dans les zones à fond rocheux ou sableux des lacs et des cours d’eau ainsi qu’à proximité de rochers de hauts-fonds ou de grumes submergées. Il affectionne moins les eaux densément végétalisées que l’achigan à grande bouche. Le frai a lieu à la fin du printemps et au début de l’été, ordinairement de la fin mai au début juillet. Le mâle construit le nid à une profondeur de 61 à 610 cm (2 à 20 pi), sur un fond lacustre ou fluvial sableux, graveleux ou rocheux, ordinairement à l’abri de rochers ou de grumes. Une fois le frai accompli, le mâle garde le nid et fait circuler l’eau sur les œufs. Ceux-ci éclosent au bout de 4 à 10 jours, produisant des alevins d’environ 5,6 à 5,9 mm de longueur. Les alevins commencent à quitter le nid 5 à 7 jours plus tard, mais restent encore plusieurs jours sous la garde du mâle.

Habitudes alimentaires

Le régime alimentaire de l’achigan à petite bouche se compose surtout d’insectes, d’écrevisses et de poisson. Ces diverses proies sont capturées à la surface, dans la tranche d’eau et sur le fond.

Importance économique

L’achigan à petite bouche présente un grand intérêt commercial, récréatif et sportif. Dans l’Est du Canada, il s’agit d’une des espèces les plus importantes pour le secteur de la pêche sportive et des activités touristiques connexes.

Excellent poisson de consommation, l’achigan à petite bouche est commercialisé à l’état frais et congelé.

Notes

La famille des centrarchidés comprend certains des poissons d’eaux chaudes les plus colorés et attrayants de l’Amérique du Nord.

Dans la nature, l’achigan à petite bouche se croise avec l’achigan tacheté.

Voici quelques mouches pour l'Achigan

Essaie_mouches_002Mouches_006

La Rabbit Hair Cone Head

casual20

La_Neptune   

  La Neptune

  mwoollybugger28qi

                          La Wolly buger                                    

RattleBassBug

                   Bass Bug  

firetiger8ev

                                   Streamers